Welcome to MCC Haiti.

"Ils étaient comme des ficelles"

"Ils étaient comme des ficelles"

 Louis Vesta et sa fille de 14 mois Wilda Owasen participent au programme de lutte contre la malnutrition infantile à la clinique mobile du MCC à Degrave en Haïti.

Louis Vesta et sa fille de 14 mois Wilda Owasen participent au programme de lutte contre la malnutrition infantile à la clinique mobile du MCC à Degrave en Haïti.

Read in English

Sur le sentier rocheux et pentu qui mène à Degrave en Haïti, des morceaux de vieil asphalte recueillis dans le cadre d’un projet de démolition de routes il y a de nombreuses années servent de pavés de fortune.

À l’exemple du chemin qui mène à Degrave, les familles de cette communauté rurale pauvre d’Haïti sont capables de recoller les morceaux de leur vie malgré les dures réalités qui les entourent notamment l’instabilité politique, la stagnation économique, la hausse des prix des produits alimentaires, la baisse des rendements agricoles, le manque de services et d’infrastructures gouvernementaux et la vulnérabilité aux catastrophes naturelles telles que les ouragans et les tremblements de terre.

Alors que je me dirige vers l’une des cliniques hebdomadaires de lutte contre la malnutrition infantile que le MCC gère dans cette zone, les infirmières me parlent des deux enfants qu’elles souhaitent que je rencontre : des jumeaux de presque trois ans, Gabina et Gabison Ossinel.

"Ils étaient comme des ficelles," dit Marius Kerline, infirmière au MCC, en me faisant avec le doigt une représentation incroyablement petite de la maigreur de leurs bras lors de sa première rencontre avec eux. "Ils avaient deux ans et demi, mais ils ne pouvaient pas marcher. Ils ne pouvaient pas tenir leur assiette pour manger.  Ils étaient si faibles et malades qu’ils ne pouvaient pas contrôler leur défécation. Je craignais vraiment qu’on les perde."



Interactive Timeline: MCC in Haiti: A History

Interactive Timeline: MCC in Haiti: A History

They Were Like Threads

They Were Like Threads